Infos santé

Arun Jaitely dit que le régime national de protection de santé avec la couverture d'assurance médicale de Rs 5 lakh sera mis en application d'ici la fin de cette année

Pin
+1
Send
Share
Send

Une couverture d'assurance médicale de 5 millions de roupies sera fournie chaque année à 10 familles pauvres et vulnérables du pays, comme annoncé dans le budget 2018-2019.

L'ambitieux programme national de protection de la santé, qui prévoit une couverture médicale de 5 millions de roupies par an pour les 10 familles pauvres et vulnérables du pays annoncées dans le budget 2018-2019, sera mis en œuvre d'ici la fin de l'année, a annoncé le ministre des Finances Arun Jaitley. le vendredi. Présentant son dernier budget complet avant les élections générales prévues au début de l'année 2019, Jaitley a fourni une allocation relativement faible de 2 000 roupies pour le régime de santé Ayushman Bharat pour ce qu'il a décrit comme le plus grand programme de santé financé par le gouvernement. Il vise à couvrir 50 personnes pauvres avec une assurance médicale. "Je crois qu'une fois le travail commencé, le programme sera pleinement mis en œuvre d'ici la fin de l'année", a déclaré M. Jaitley en répondant à la discussion sur le budget dans le Rajya Sabha. Lors d'un briefing post-budgétaire le 1er février, le secrétaire aux Finances, Hasmukh Adhia, avait déclaré qu'il faudrait encore six mois pour que le plan soit mis au point et qu'il ne soit pas mis en œuvre pour l'ensemble de l'année financière.

Le ministre des Finances a ensuite précisé que le crore de 2 000 roupies était une dépense initiale et que plus de fonds seraient disponibles à l'avenir. Vendredi, Jaitley a dit au Rajya Sabha que l'échelle massive d'un tel système garantira que les coûts des primes restent bas. "Le principe de base d'un tel système est que les chiffres sont très élevés, mais les frais d'hospitalisation, d'autre part, sont limités", a-t-il dit. "Si les chiffres sont très élevés, alors la prime sera moindre. Le Niti Aayog a fait une première évaluation à ce sujet ", a-t-il ajouté.

Interrogé par les membres sur la part des dépenses des États dans le régime national de santé, M. Jaitley a déclaré que le fonctionnement du Conseil de la TPS avait montré la voie de la coopération entre le Centre et les États dans d'autres domaines.

"Laissez le Niti Aayog coordonner avec les Etats sur les modalités de partage des dépenses", a-t-il dit.

"Le Conseil GST a montré la coordination réussie entre le Centre et les Etats, et c'est un domaine (système de santé) où cela peut être commencé. La coopération dans ce domaine est éminemment souhaitable et possible ", a-t-il ajouté.

Pin
+1
Send
Share
Send